#challengeAZ - K




K COMME





Comme je l’ai écrit l’an passé, le challenge AZ ne pourrait exister avec l’alphabet breton.

Le breton est une langue bien particulière. Et il possède sa propre orthographe. Vous pourrez lire cet article sur http://mesgenealogies.blogspot.fr/2016/06/challengeaz-x.html

En préparant le challenge AZ 2017, je me suis penchée sur toutes mes généalogies ainsi que sur celles de mon mari.


Dans la famille CARTRON, branche originaire du Morbihan et des Cotes d’Armor, il existe des KERIMEL. Sur les extraits de baptême, et de mariage, on peut lire non pas «KERIMEL» mais «KIMEL» (écriture K (barré) imel).







 
«k  barré» symbolisant le son «ker», normalement interdit à l’état civil mais que certaines familles ont conservé, non sans galère.



Par contre, son père également prénommé Laurent, signe avec l’orthographe «QUERIMEL». Pour quelle raison ?



Sur son acte de mariage, Laurent signe lui, avec l’orthographe « KIMEL »




Un bel exemple de cette orthographe bretonne si particulière.

Sources ; Bretons Magazine n° 109 – Mai 2015 ; Le cours de Breton pour tous  - Editions Disques Omnivox – Archives 56 et 22